Outils pour utilisateurs

Outils du site


wod_015

Retour

Page précédente - Page suivante

Black s’assoit à la grande table ronde autour de laquelle sont rassemblées divers hommes et femmes aux apparences diverses et aux looks parfois étranges. Certaines de ces personnes prennent la parole, émettent leurs avis sur la situation sur Chicago mais aussi sur les problématiques en cours. Puis vient le tour de Black, agente de l’IDA, qui peut s’exprimer sur les avancées opérées par cette force mi humaine mi monstrueuse de lutte contre l’Inconnu.

« J’ai reçu un appel aujourd’hui de Cassie. Les Éveillés des Neuf Chœurs ne veulent pas rencontrer l’IDA. Ils ne veulent pas parlementer avec des « monstres ». Je pense que cette piste est à ignorer désormais. Il faut trop d’énergie pour les faire changer d’avis… et nous avons trop à faire pour le moment.

Cependant, au rayon des bonnes nouvelles, mon collègue Ricardo a retrouvé la trace de la famille de Trilsch et est sur la piste du De Noxi Obliviatum. Il a notamment mis la main sur des écrits qui font état d’une tentative de faire venir « le maître universel » à l’époque des seigneurs de Thulé. Mais l’invocation aurait échouée. Il semble avoir trouvé un objet magique dont il ignore l’utilité : un médaillon de bronze.

Suite à ses découvertes, Blake s’est rendu à la bibliothèque du congrès avec pour piste une étrange gravure retrouvée à la fois par Ricardo en Allemagne et dont une vague copie figurait dans le courrier de ce taré de Petibois. C’est là qu’il a découvert le véritable but de l’ouvrage : des séries de pacte entre les seigneurs de la Terre et les seigneurs du Cosmos, notamment par le biais de formules magiques faites pour communiquer avec ces derniers. Cependant, il a surtout eu une révélation majeure : un des exemplaires du De Noxi Obliviatum, utilisé par les opposants à l’Inconnu possèderait une contre-invocation de l’Inconnu… Rien que cela ! »

Soudain Black s’arrête. Elle regarde le portable accroché à sa ceinture. C’est un numéro inconnu… Elle s’excuse. Se lève de la table et se déplace dans un coin pour prendre l’appel au calme. Puis, quelques secondes plus tard, elle revient vers ses personnalités multiples.

« Il faut que j’y aille au plus vite. Sauvignon est attaqué. La meute est à ses trousses. »

wod_015.txt · Dernière modification: 2020/03/08 03:30 par Clément