Outils pour utilisateurs

Outils du site


wod_003

Retour

Page précédente - Page suivante

Ricardo lui a utilisé sa magie sur le chef de gang avec l’aval de la directrice, qui a aussi donné son accord pour qu’on signe tous les accords que veulent les prisonniers pour obtenir le moindre renseignement. Bien sûr, comme ils sont des agents de l’Inconnu, ces écrits n’ont aucune valeur. En recoupant les diverses pistes et aveux nous déterminons que les trois individus étaient aux ordres d’un démon répondant au nom de David. Il fréquente régulièrement un établissement le « Lily’s Dinner ». Il se sert de gens qui ont vécu des accidents de la vie pour les influencer et sûrement aussi dans le but de tomber sur de potentiels Éveillés dans les réunions de victimes que David semble suivre avec un grand intérêt.

Le lendemain matin nous nous rendons donc au Lily’s Dinner, un petit resto du centre-ville assez spacieux mais très classique dans sa forme. En passant devant les vitres nous reconnaissons celui qui se présente sous le nom de David. Je me dirige vers l’entrée, je vais vers le comptoir et je commande une assiette de gâteaux avant de demander à la serveuse si elle peut m’indiquer un certain « David ». Et, cela ne manque pas, le démon est tellement imbu de lui-même qu’il n’a même pas caché son identité. La serveuse confirme donc l’identification de la cible. Je vais vers sa table et je m’installe sur la banquette en face du fameux David.

Très vite il se met à lire dans mes pensées. Un manque flagrant de politesse mais je n’en tire pas ombrage. Je parle donc directement de ses « associés » : Marc, Eddie et Carl. Et je commence à l’interroger sur la nature du projet qui lie une telle brochette de diversité ethnique et sociale. Il commence à parler de son arrestation, qu’elle ne sera pas aisée et qu’il va nous foutre dans la merde. Je tourne aussitôt la tête et je tente de repérer au plus vite les humains qu’ils contrôlent. C’est à ce même moment que Blake se lève d’un bond et crie « IDA, personne ne bouge ! ». Quant à moi je repère deux costauds qui s’apprêtent à se lever de leurs bancs. Je file en direction de l’un d’eux et je tente d’appuyer sur son épaule pour le maintenir en place mais il est bien trop costaud pour moi. Il se lève donc et ouvre le feu sur moi avec un fusil à pompe… plutôt douloureux mais ça va. Par contre quand le second se lève à son tour et balance une gerbe de feu qui sort de son fusil, je me retrouve au sol.

J’utilise la puissance de mon Anima pour redevenir consciente et je dégaine mes deux flingues pour tirer sur le salopard avec son arme enflammée. Blake est lui aussi en position de tir contre le deuxième homme. Ricardo et Barry eux se lancent à la poursuite de David qui vient de traverser un mur du dinner pour s’échapper. Blake tombe dans l’échange de tirs, j’appelle les autres à l’aide mais ils sont déjà bien loin. Je réussie à abattre le salopard avec son arme enflammée et l’autre tireur s’échappe. Je rampe alors vers Blake pour le stabiliser au plus vite. C’est alors que j’aperçois un énorme trou dans le mur à l’arrière de l’établissement. Si il est certain que le garou est rentré en fracassant une porte, je ne pensais pas que Ricardo utiliserait des méthodes similaires en pulvérisant un mur avec sa magie. Mais cela s’avère efficace puisque les deux se ramènent quelque instants après avec un David bien amoché. Retour au QG de l’IDA après l’arrivée de l’équipe d’intervention et de « nettoyage » commandée par Emett Feron.

Le démon « David » est enfermé dans une pièce où il ne pourra pas utiliser ses pouvoirs. Pour ma part j’interroge la directrice Latoya Mayflower sur les Éveillés et les factions qui les surveillent de près. Elle m’avoue que tout le sud de Chicago est un gouffre en terme d’informations, les gangs de vampires, de lycans et de mages n’aident pas à briser la loi du silence, surtout qu’elle est une grande force pour eux. Quant aux quartiers blancs et riches les réseaux de l’IDA y sont plus développés mais les Éveillés, parfois des personnalités publiques, y sont bien plus durs à protéger. Je poursuis ma quête d’infos en la questionnant sur les principaux lieux de trafics. Elle parle du Flamethrower, un club chic du nord, le Succubus Club situé dans un quartier voisin et The Darkest, une boîte de nuit du sud de la cité. Ce sont tous les trois des centres emblématiques de la vie nocturne et des lieux de rencontres pour l’Ennemi. Mais, à cause de leurs natures, aucune infiltration de l’IDA n’a été couronnée de succès sur ces lieux, bien au contraire. Je convaincs donc mes compagnons de se lancer dans cette tâche. Nous allons commencer par The Darkest, un lieu de fêtes où l’influence de mages noirs est plus que supposée.

wod_003.txt · Dernière modification: 2020/02/20 19:08 (modification externe)